La médiation est un mode de résolution amiable des litiges. Elle est aussi un mode de prévention des différends et implique la participation active des parties à l’ensemble du processus.

D’une façon générale, la médiation est une négociation entre les parties adverses conduite par un médiateur neutre et impartial. Le rôle du médiateur consiste à faciliter l’atteinte d’un résultat réaliste et accepté par les parties. Le médiateur n’impose pas de solution ni ne donne un avis juridique sur les points de droit relatifs au litige. Son rôle est limité à guider les parties à travers un processus élaboré vers une solution qui vont elles-mêmes choisir. Par ses techniques de médiation, le médiateur va ‹‹ Rationaliser ›› le litige afin de bâtir un terrain d’entente et rapprocher les points de vue des parties concernant l’identification des intérêts communs et la recherche de ‹‹ Solution ›› appropriée.

La médiation est de loin le processus préféré des citoyens en quête de rapidité, d’efficacité et d’économie de temps et d’énergie.

Les parties peuvent recourir aux services d’un médiateur dès qu’elles soupçonnent un risque de litige et qu’elles se sont raisonnablement renseignées sur les points de fait et de droit liés au dossier.

Le processus de médiation peut utiliser les technologies de l’information et de la communication lorsque les parties sont géographiquement éloignées les unes des autres ou éloignées du médiateur, et ne peuvent pas aisément se déplacer aux locaux du médiateur pour participer physiquement à une séance de médiation.